Votre chien vous accompagne en vacances à l’étranger

Changer de territoire avec son chien, c’est possible !
Toutefois n’attendez pas la dernière minute pour vous renseigner et hors de question de partir sur un coup de tête avec votre compagnon !
Quelques mois avant votre départ avec votre animal, pensez à vous informer des diverses conditions d’admission du pays dans lequel vous devez vous rendre, les épidémies, les vaccinations….
La plupart des pays ont peur des diverses maladies que peuvent véhiculer les animaux et les démarches et conditions d’entrée sont modifiées règulièrement et parfois drastiques. Toutefois une bonne préparation en collaboration avec votre vétérinaire habituel et suffisament tôt vous évitera la plupart des écueils.

Organisez le transport de votre animal. En fonction du moyen de transport que vous utiliserez, vous devrez prévoir un sac ou une caisse de transport. Et dans le cas d’un voyage en bateau ou en avion, votre animal voyagera  dans la soute à bagage dans le chenil, dans une cage conforme aux normes exigées. Dans ce cas là, renseignez-vous pour savoir ce que vous pourrez laisser à votre animal dans sa cage de transport : son doudou personnalisé, une gamelle d’eau, un distributeur automatique de croquettes… Doit-il être attaché en laisse avec un harnais ou libre de tout mouvement ? Doit-il porter un collier personnalisé ? Son collier doit-il être équipé d’un tube adresse ?

Lors de ce voyage, on sera à même de vous demander les papiers de votre chien, un carnet de vaccinations plus qu’à jour et divers certificats de santé nécessaires. L’hygiène de votre animal doit être irréprochable : traitez votre animal contre les tiques et puces avec un shampoing adapté et pensez au collier anti-puces.

Désormais, l’Union européenne exige la présentation du passeport européen délivré par votre vétérinaire indiquant que le vaccin contre la rage est à jour, mais l’Union impose également une identification de votre animal de compagnie par une micro-puce. Le tube adresse ne suffit plus de nos jours !
Le vaccin antirabique est incontournable pour votre chien, mais d’un pays à l’autre, les vaccins demandés peuvent quelquefois être différents.

Ne négligez pas non plus le retour en France. Il faudra prévoir un certificat sanitaire de moins de 10 jours établis par un vétérinaire du pays que vous quittez. Il devra être bilingue si le pays d’où vous revenez n’est pas un pays francophone.

En bref si vous devez vous déplacer à l’étranger, soyez très vigilant quant à la réglementation en vigueur, ne négligez aucune démarche et ne vous laissez pas tenter par la tricherie au risque de vous voir confisquer votre animal de compagnie.
Soyez organisé et prévoyez les diverses formalités, vaccinations et examens supplémentaires pour le voyage.
Vous éviterez ainsi bien des complications et pourrez profiter pleinement et sereinement de votre voyage et  le bien-être de votre animal de compagnie n’en sera que meilleur !

Votre chien en vacances

Vous avez réfléchi au mode de transport que vous utiliserez et c’est décidé, vous emmenez votre chien en vacances avec vous !

Quelque soit le lieu de vos vacances, gardez bien à l’esprit que vous ne serez pas seul avec votre animal, que votre chien doit être sociable même s’il n’est pas habitué à être en laisse pour son bien-être, le vôtre et celui de vacanciers qui vous cotoieront pendant ces quelques semaines !

Les vacances en hôtel ne seront peut-être pas facilement accessibles avec votre chien, surtout si c’est un gros toutou ! En tous cas, faites preuve de savoir-vivre : prévoyez le coussin ou le transat de votre animal et la peluche personnalisée que vous lui aurez offert pour le rassurer face à ces changements d’habitude ; une serviette pour lui essuyer pattes et poils en cas de pluie ; ne le laissez pas seul dans la chambre afin d’éviter les dégâts et pensez à équiper votre chien d’un collier anti-aboiements  !

En camping, vous rencontrerez moins de problèmes. Vous paierez la place de votre animal mais s’il est tatoué et si son carnets de vaccination est à jour, vous aurez accès à un certains nombres de terrains de camping. Mais le respect y est également de mise : ne laissez pas vagabonder votre animal canin et tenez-le toujours en laisse pour le promener. Ne le laissez pas aboyer à tort et à travers et munissez vous d’un collier anti-aboiements si vous le jugez nécessaire ; ne partez jamais sans vos sacs ramasse crottes et ne laissez pas votre chien lever la patte au coin de la toile de tente de votre voisin !

Malheureusement si vous êtes en vacances au soleil, il s’avère de plus en plus compliquer de partager les joies de la baignade et de la place avec votre chien ! De plus en plus de plages sont interdites aux chiens.
Certaines communes laissent toutefois l’accès libre si votre chien est tenu en laisse et puis la chaleur étant quelquefois difficile à supporter pour votre animal, promenez le sur la plage avant l’arrivée des touristes et en soirée après leur retour au camping.

A la montagne, votre chien devra être en forme pour vous suivre en randonnée ; pensez à protéger ses coussinets et enfilez-lui un manteau ou un pull-over si vous constatez que votre ami grelotte.

Peu importe la destination de vos vacances, vous parviendrez toujours à dénicher un endroit où jouer avec votre chien et lui donner un peu de bonheur.

Voyager avec votre chien

Votre adorable petite Chanelle avec son joli collier rose grandit et vous vous laisseriez bien attendrir par ces petits chiots qu’elle pourrait avoir ?
Mais il faut savoir que tout n’est pas qu’avantage ; c’est une grande responsabilité et aussi quelques soucis.

Entre sept mois et un an et demi, votre chienne aura ses chaleurs.
Rien d’inquiétant dans ce phénomène qui durera environ trois semaines. Pour certaines chiennes ce sera une fois par an pour d’autres ce sera tous les six mois.
Sachez que si votre animal de compagnie vit dans la maison, il existe des protections qui éviteront les fuites intempestives sur son coussin de couchage, ses couvertures et ses jouets !
Mais les vétérinaires conseillent d’attendre que votre chienne soit adulte, c’est à dire vers l’âge de deux ans, pour lui trouver un compagnon canin !
Vous choisirez de préférence un mâle de la même race pour que les chiots soient plus jolis et trouvent facilement un maître.

Entre le dixième et le quatorzième jour de la période des chaleurs de votre chienne, il est temps d’organiser une rencontre amoureuse pour ce nouveau couple canin. Laissez leur le temps de bien faire connaissance, de jouer ensemble avec les balles, cordes et autres jouets personnalisés que vous aurez pris soin de sortir avant de les laisser seuls.

Un mois plus tard, vous verrez le ventre de votre chienne s’arrondir. Il sera temps de prévoir une gamelle plus grande pour augmenter sa ration alimentaire quotidienne de croquettes afin qu’elle soit en plein forme.  Prenez soins de son hygiène avec notamment un bon shampooing pour qu’elle se sente au mieux.

Deux mois après son accouplement, vous verrez votre chienne tourner en rond, chercher un coin calme ; ce sera le moment de lui préparer un abri chaud et douillet avec couvertures coussins et panier pour accueillir ses petits. Surveillez que tout se passe bien mais la nature étant bien faite, le travail devrait se dérouler sans votre aide.
D’ailleurs, blottie au fond de sa niche, vous constaterez que la nouvelle maman canine amènera d’instinct ses chiots contre ses mamelles pour la première têtée !

La nature peut faire les choses d’elle-même mais prendre la décision de faire reproduire sa chienne mérite réflexion car il peut y avoir des complications : serez-vous prêt à aider votre chienne si l’accouchement est difficile ? Aurez-vous le temps de lui aménager un coin avec un coussin douillet ? Avez-vous pensez à l’avenir des chiots : les nourrir si elle ne veut pas s’occuper d’eux, vaccinations, colliers personnalisés pour la vente…..
Des questions préalables mais qui sont importantes pour la santé de votre animal de compagnie et ses futurs chiots ?

La reproduction des chiens

Votre adorable petite Chanelle avec son joli collier rose grandit et vous vous laisseriez bien attendrir par ces petits chiots qu’elle pourrait avoir ?
Mais il faut savoir que tout n’est pas qu’avantage ; c’est une grande responsabilité et aussi quelques soucis.

Entre sept mois et un an et demi, votre chienne aura ses chaleurs.
Rien d’inquiétant dans ce phénomène qui durera environ trois semaines. Pour certaines chiennes ce sera une fois par an pour d’autres ce sera tous les six mois.
Sachez que si votre animal de compagnie vit dans la maison, il existe des protections qui éviteront les fuites intempestives sur son coussin de couchage, ses couvertures et ses jouets !
Mais les vétérinaires conseillent d’attendre que votre chienne soit adulte, c’est à dire vers l’âge de deux ans, pour lui trouver un compagnon canin !
Vous choisirez de préférence un mâle de la même race pour que les chiots soient plus jolis et trouvent facilement un maître.

Entre le dixième et le quatorzième jour de la période des chaleurs de votre chienne, il est temps d’organiser une rencontre amoureuse pour ce nouveau couple canin. Laissez leur le temps de bien faire connaissance, de jouer ensemble avec les balles, cordes et autres jouets personnalisés que vous aurez pris soin de sortir avant de les laisser seuls.

Un mois plus tard, vous verrez le ventre de votre chienne s’arrondir. Il sera temps de prévoir une gamelle plus grande pour augmenter sa ration alimentaire quotidienne de croquettes afin qu’elle soit en plein forme.  Prenez soins de son hygiène avec notamment un bon shampooing pour qu’elle se sente au mieux.

Deux mois après son accouplement, vous verrez votre chienne tourner en rond, chercher un coin calme ; ce sera le moment de lui préparer un abri chaud et douillet avec couvertures coussins et panier pour accueillir ses petits. Surveillez que tout se passe bien mais la nature étant bien faite, le travail devrait se dérouler sans votre aide.
D’ailleurs, blottie au fond de sa niche, vous constaterez que la nouvelle maman canine amènera d’instinct ses chiots contre ses mamelles pour la première têtée !

La nature peut faire les choses d’elle-même mais prendre la décision de faire reproduire sa chienne mérite réflexion car il peut y avoir des complications : serez-vous prêt à aider votre chienne si l’accouchement est difficile ? Aurez-vous le temps de lui aménager un coin avec un coussin douillet ? Avez-vous pensez à l’avenir des chiots : les nourrir si elle ne veut pas s’occuper d’eux, vaccinations, colliers personnalisés pour la vente…..
Des questions préalables mais qui sont importantes pour la santé de votre animal de compagnie et ses futurs chiots ?

Les races de chiens

De tous poils, de toutes tailles, de toutes les couleurs…. il existe toutes sortes de chiens !
Chaque race de chien a son caractère et des besoins particuliers en couchage, repas… et des manies canines spécifiques….

Voyons toutefois quelques races de chiens qui vous diront certainement quelquechose !

Les chiens de berger sont robustes, courageux et leur première vocation est de garder des troupeaux de moutons. Ils ont besoin d’exercice et leur instinct, avertir leur maître de tout danger, font d’eux de très bons chiens de garde. Leurs poils longs demanderont shampoing et brossage régulier.

Les Lévriers sont rares et très séduisants. Ce sont des athlètes aux muscles puissants, dont l’endurance et la grande détente lui permettent de s’emparer facilement du frisbee que vous lui lancerez !

Les Epagneuls sont les compagnons canins préférés des chasseurs avec leur nez capable de dénicher dans les fourrés tout gibier à poils et à plumes ! Ce sont également de très bons chiens de compagnie, très affectueux et sociables appréciant aussi la chaleur et la douceur d’un coussin personnalisé lors de leur repos.

Les Terriers sont des chiens de petite taille souvent très effrontés avec un grand caractère, mais appréciant être le centre de la terre et tout particulièrement la compagnie des humains lorsqu’il s’agit de jouer et de déterrer l’os que vous lui avez caché !

Les Setters, qu’ils soient Irlandais, Anglais ou Ecossais, ont du style et un grand flair et sont de grands sportifs qui peuvent passer des heures à courir avec la balle que vous lui lancez.

Les Fox-Terriers respirent la santé et la joie de vivre. Mettez-vous dans la peau de Tintin et partez pour de nouvelles aventures !

Les Labradors et Retriewers sont de vrais poissons dans l’eau. Ces très bons pêcheurs aussi devenus chasseurs sont fans de caresses, apprécient que l’on s’occupent d’eux et les longues balades en laisse en votre compagnie.

Les Cockers sont très comédiens et adorent se faire plaindre. Ce sont de très bons chasseurs, intrépides mais de tendres compagnons aussi.

Dobermanns, Pinschers, Schnauzers, 3 tailles différentes pour 3 chiens au tempérament rebelle, têtu et très énergique qui ne manqueront de « s’énerver » sur ce jouet saucisse à mâcher que lui aurez offert !

Les Bergers Allemands sont courageux, talenteux et intelligents ! Ces chiens au nez  développé savent tout faire : armée, police, douanes, secours, handicapés….. Ils adorent se défouler des heures en attrapant le bout de cette corde à traction que vous tirez avec lui !

Mais n’oublions pas parmi tous nos amis les bêtes, les compagnons canins suivants à qui vous offrirez colliers, gamelles, coussins et autres accessoires personnalisés avec tout votre amour : saint-bernards, dogues allemands, bouledogues, boxers, dalmatiens, caniches, bichons, huskys, chihuahuas, chow-chows…..

Bien comprendre votre chien

Comme un enfant qui grandit, votre chiot découvre les autres animaux dont les hommes et apprend à vivre avec eux. Il se « sociabilise » et ces rapports avec les autres et surtout les autres chiens influenceront son comportement, son caractère. Pour communiquer avec les autres toutous et trouver sa place parmi eux, votre chien communiquera selon ses moyens lors de ses promenades en laisse: coups de pattes, jappements, attitudes du corps….

Quant à vous, vous devez apprendre à votre chien à avoir confiance en vous, à ne pas être craintif et à le récompenser d’un petit biscuit en forme d’os chaque fois que vous êtes content de lui. Familiarisez-le avec les bruits des jouets qui couinent, avec le monde et les autres animaux qui l’entourent !
Il ne suffira pas de le nourrir et le sortir pour contribuer à son bien-être ! Il aime qu’on lui parle, qu’on le caresse, le cajole, que l’on joue avec lui : doudous personnalisés, balles, frisbee, jouets à mâcher….

Il ne faudra toutefois pas tout passer à ce chiot nouvellement arrivé à la maison ! Certes il est attendrissant mais il n’est pas trop petit pour apprendre les bonnes manières ! Etre ferme est aussi un gage d’amour pour votre chiot.

Pour accueillir votre chiot comme il se doit, prévoyez-lui un couchage douillet pour des nuits et des siestes tranquilles et ne cédez pas aux pleurs de la première nuit, il risquerait d’y prendre goût ! Un coussin, une petite niche ou des couvertures pour lui rappeler la chaleur de sa mère et vos nuits seront tranquilles !

Et puis pour qu’une relation amicale se passe bien, il faut du respect entre les amis. Il en est de même dans votre relation avec votre animal de compagnie. Vous devez le respecter et ne pas être violent avec votre chien, faites respecter votre place de maître mais n’oubliez pas les friandises et les petits accessoires personnalisés !

Chaque chien a son propre caractère en fonction de sa race, de sa taille…. mais ce tempérament canin sera également influencé par le cadre que vous lui offrirez, votre comportement avec lui, les soins que vous lui apporterez, les habitudes de couchage et alimentaires que vous lui donnerez et l’amour que vous lui porterez.

Avoir un chien

Acquérir un chien est un choix auquel il faut réfléchir pour bien prendre en compte les inconvénients que représente l’arrivée de cet animal dans la famille : couchage, repas, jeux, santé….. Pas question de céder à un coup de tête !
Ce chiot qui vous fait les yeux doux est un être vivant, avec son caractère… si vous vous décidez pour cette boule de poils, sachez qu’il sera un membre à part entière de votre famille pendant plus de dix ans !

Quelle race de chien choisir ?
Vous devez réfléchir à plusieurs choses afin de choisir la race de chien qui vous correspondra le mieux, à votre famille et à votre environnement.

Tout d’abord son caractère…. et le votre ! Ne choisissez pas un chien calme et pataud qui ne penserait qu’à rester au chaud sur son coussin, si vous être plutôt dynamique et sportif ! Et sachez qu’un gros chien n’est pas forcément plus « encombrant » qu’un petit chien intrépide qui court sans cesse après sa balle ! Toutefois presque chaque race a ses particularités, ses préférences pour les activités, les jeux : récupérer un frisbee dans l’eau pour les labradors, courir après une balle pour les lévriers, faire couiner un poulet en latex pour les caniches, montrer sa force avec la corde à traction pour les bergers allemands, déterrer des « nonosses » pour les terriers…..

Le sexe de votre animal est aussi important dans votre choix. Les chiennes sont plus douces mais ont des chaleurs deux fois par an mais les mâles lèvent la patte pour marquer leur territoire. La santé d’une chienne demande plus d’attention si elle attend des chiots, hygiène et alimentation devront être très soignées. Il faudra également apporter une attention toute particulière à son couchage et prévoir un panier, un coussin ou une niche suffisamment grand ainsi que des couvertures pour accueillir les chiots !

Poils courts ou poils longs ? Les poils courts mettent en valeur la musculature des chiens mais les poils longs sont très agréables à caresser. Ils demandent également bien plus d’hygiène : shampoing, brosse et peigne personnalisés vous seront très utiles.

Quant à la taille du chien, vous devrez prévoir plus de place pour le couchage d’un gros chien. Il faut pouvoir lui assurer de l’espace pour son coussin et sa gamelle, de l’exercice, suffisamment de croquettes et biscuits pour chien. Le petit chien est plus facilement transportable dans un sac de transport personnalisé lors de vos déplacements et voyages.

Quel que soit votre choix, maintenez votre animal canin en forme, apportez lui les soins alimentaires et d’hygiène quotidiens nécessaires, gâtez-le et faites vous plaisir avec des accessoires personnalisés, donnez lui de l’amour et votre chien sera heureux !

Le repas de vos animaux de compagnie

Comme pour l’être humain, la nourriture de votre animal de compagnie contribue à sa croissance et sa qualité et sa quantité doivent être adaptées à son âge, son activité mais aussi à la saison. Heures régulières pour les chiens, goût, odorat… toutes ces petites attentions favoriseront la croissance et l’équilibre de votre chien ou de votre chat !

Il ne faut toutefois pas oublier de diversifier l’alimentation de nos amis et savoir varier les saveurs. Mais protégez-les des indigestions ! Vous ferez plaisir à votre chien, votre chat en lui préférant ses croquettes quotidiennes aux aliments riches tels que vos restes de repas ou le chocolat par exemple ! Certains aliments parfaits pour nous sont même parfois nocifs pour eux. Si vous êtes tentés de lui donner par une petite friandise spéciale canins ou félins ? Pensez plutôt aux gourmandises réservées à vos compagnons : petits biscuits, os et bâtonnets à mâcher, chips spéciales chiens !

Et si vous souhaitez faire plaisir à votre compagnons à quatre pattes et l’inciter à prendre son repas, changez sa traditionnelle gamelle et optez pour une nouvelle écuelle ou jatte design, colorée, originale, personnalisée…..
Choisir le nouvel accessoire pour le repas de votre animal, n’est pas simple : inox, plastique, céramique, simple, double, antidérapante, réglable en hauteur… La taille de la gamelle sera choisie en fonction de la race du chien mais pour le reste ce sera le côté pratique et ludique qui vous guidera.
Les gamelles en céramique ou inox se lavent très facilement et n’altèrent en rien le goût des aliments, ni de l’eau. Les abreuvoirs en plastiques sont un peu plus fragiles, mais offrent un grand choix de couleurs et de fantaisie.
Pour le transport vous trouvez aujourd’hui des gamelles pliables, des distributeurs d’eau et des sacs à récompenses ! Pratiques pour les voyages !
Quelles que soient leur formes, leur matières, leur couleurs… le choix des accessoires pour les aliments de votre animal à quatre pattes sont tout aussi importants que le choix de ses croquettes pour son bien-être, son confort et sa santé !

Ha les chats

Comme l’arrivée de toute nouvelle personne au sein d’un foyer, l’arrivée de votre chat au cœur de votre famille, apportera des changements à à vos habitudes et à l’organisation de votre vie quotidienne.

Ne forcez pas le contact avec votre chaton s’il est craintif, laissez-le venir à vous et se sentir à l’aise avant de le caresser, de le toucher. Prévoyez-lui un coin bien à lui : une litière changée régulièrement, un hamac ou un couchage personnalisé où il pourra se reposer.. Le chat est un animal à la fois territorial et indépendant, si vous respectez son espace et ses moments de tranquillité, il viendra plus facilement vers vous.

Après cela, votre bébé félin prendra du plaisir à jouer avec les enfants et appréciera les caresses chaleureuses de la personne qui lui apportera les soins animaliers quotidiens. Dès que le contact est établi avec votre chat, et malgré quelques fugues ou cachettes dans les recoins les plus improbables de votre maison, et parfois quelques griffures sur vos murs et canapés, votre minou saura être proche de vous et vous apportera un bonheur tendre et quotidien tout au long de sa vie !

Le temps que vous passerez à vous occuper de votre chaton ne pourra être que bénéfique à votre relation et à son comportement vis à vis des personnes et des autres animaux vivant autour de lui : soignez sa nourriture avec des croquettes et pâtés de qualité, pensez à changer sa litière très souvent, prenez soin de ses dents, ses yeux, ses oreilles, ses griffes… !
Et puis laissez-vous aller de temps en temps en lui offrant une petite friandise pour chat : anchois ou sardines séchés, bâtonnets de poisson…. Mais restez vigilant, surtout si votre animal est opéré et reste à l’intérieur à ne pas trop le gâter.

Les chats par définition aiment grimper, sauter, chasser les oiseaux, courir après les rongeurs…. Tout cela est très facile pour les chats pouvant bénéficier facilement des bienfaits des extérieurs. Il ne faut pas oublier qu’ils conservent leur instinct de félin et donc de chasseur.

Pour les chats d’intérieur, prévoyez un environnement de jeux qui lui donnera l’occasion de se faire les griffes, de s’étirer, de grimper, sauter. Mettez à sa disposition un arbre chat où des tours, petits tunnels, cachettes lui permettront de se défouler pendant ces moments de jeux. Un arbre haut près d’une fenêtre le rendra assurément heureux. Et puis si vous souhaitez partager ses jeux achetez une petite balle, une petite souris, suspensions à fixer sur l’arbre à chat par exemple.

Pour avoir une relation affectueuse avec votre chat, faites connaissances avec lui, soyez attentif à ses besoins, montrez lui que vous l’aimez. Tout ne sera pas parfait mais votre relation n’en sera que des plus agréables.

Poulailler personnalisé, des oeufs et du bio à la maison

Optez pour un poulailler chez soi, c’est la garantie d’avoir des œufs extra frais régulièrement et dont on connait parfaitement la provenance et les conditions d’élevages des volailles. Véritable geste citoyen, l’installation d’un home poulailler présente peu de contraintes pour des bénéfices quasi immédiats et très agréables.

Le poulailler : bien le choisir

Il faut bien sûr adapter la taille de votre poulailler à la place dont vous disposez et au nombre de poules que vous souhaitez : on conseille 6 poules par m2 maximum (norme bio). Ceci pris en compte veillez à l’installer à un endroit abrité du vent pur qu’il soit agréable en toute saison, y compris l’hiver. Choisissez un modèle évidemment surélevé et pensez dès le départ à l’entretien. L’accès sera-t-il facile ? Pourrais-je le nettoyer sans effort ? Optez par exemple pour un modèle avec toit charnière, facile à entretenir. Une bonne hygiène est primordiale pour la santé de vos volailles.

Quel endroit pour mon poulailler ?

Le bec des poules ne supportera pas une surface trop dure comme du béton. De plus elles aiment gratter à la recherche de vers et autres insectes, compléments naturels de leur nourriture au grain. Il faut choisir une surface herbe ou terre. Évitez toutes les zones humides, véritables nids à germes qui mettront en danger vos poules.