On entend par chien  de sauvetage les chiens capables de sauver des personnes en milieu aquatique ou en montagne.

Le sauvetage en mer est particulièrement éprouvant et est destiné à des chiens robustes habitués au milieu aquatique et dont l’hygiène et les soins sont irréprochables. On utilise tout particulièrement le Terre-neuve, le Labrador.

Pas besoin de pull-over ou de manteau pour le Terre-neuve dont le pelage et le sous-poil épais lui permettent de résister à un séjour prolongé dans l’eau froide mais aussi de mieux flotter. Une fois la laisse enlevée, il devient un maître sauveteur capable de véritables exploits grâce à ses pieds palmés qui sont également un atout supplémentaire.
Cet animal canin de forte corpulence est reconnu pour son courage et sa force ; il est souvent appelé le Saint-Bernard des mers ! Ce chien d’allure majestueuse est capable de ramener au bord l’équivalent de 20 fois son poids.

Le Labrador est un vrai poisson dans l’eau ! C’est un chien très joueur qui sera fou de joie de se jeter à l’eau pour la balle que vous lui aurez lancée, mais il est aussi très dévoué, capable du meilleur, et prêt à se surpasser dès son plus jeune âge. Son intelligence lui permet d’anticiper les moindres gestes de son maître en toute complicité.
Pour lui non plus, pas besoin de manteaux contre le froid ; son pelage hydrofuge le protège de l’eau froide. Sa robustesse, sa musculature et son courage lui donne la force nécessaire pour accomplir des tâches physiques ardues.

L’entraînement régulier pour ces sauveteurs canins tournent autour de l’obéissance, de l’endurance à la nage par le jeu, notamment lorsque son maître lui lance sont jouet préféré dans l’eau pour qu’il le rattrape, et de divers exercices de sauvetage.

Tenu par le harnais et bloqué dans les bras de son maître à la descente de l’hélicoptère, ce chien d’avalanche va par ce geste de proximité vaincre sa peur du vide et son stress provoqué par le bruit et le souffle de l’appareil.

Mais une fois libéré de sa laisse et dès le début de son travail, le chien secouriste de consistance robuste et d’allure leste, va fournir un gros effort de concentration en flairant la moindre odeur et en grattant la neige pour secourir les victimes des avalanches. Pour mener à bien leur mission, les sauveteurs choisissent souvent le Berger Allemand, chien de taille moyenne, au pelage épais permettant de lutter contre le froid et ne nécessitant pas le port d’un manteau.

Jeux de cache cache retrouvailles de ces jouets, excitations, encouragements et complicité lors des entraînements fréquents permettront à cet animal de devenir un chien d’avalanche hors pair !