Il vous faudra être très fort en éducation canine pour éduquer votre chien à la recherche du « diamant noir » et lui donner beaucoup de patience si vous travaillez avec un chien ayant l’instinct de chasseur pour que votre animal mette à profit son travail de truffier.

Comment choisir son chien ?
Tous les chiens peuvent être éduqués à la recherche de la truffe car il s’agit là d’un dressage et non d’un instinct.
Dès son plus jeune âge, le chiot peut être dressé à la recherche de truffes. Avec une méthode de dressage et des rapports excellents avec le maître, tous apporteront de bons résultats quant au développement de l’odorat dans un premier temps en travaillant l’odorat des différentes friandises que vous lui cacherez par jeu.
Les chiennes sont par définition plus persévérantes dans leurs recherches. Le chien que vous choisirez devra avoir un odorat très fin, devra être doux et savoir aussi être au calme avec son doudou personnalisé, obéissant mais actif, souhaitant faire plaisir à son maître et appréciant les biscuits récompenses de son travail mais aussi le jeu lorsqu’il devra partir à la découverte de son jouet préféré que vous aurez caché. Avec tous ses atouts, le travail de recherche de votre chien n’en sera plus que performant et d’une grande efficacité.
Les chiens les plus souvent utilisés pour ce genre d’activité canine sont les suivants : Berger allemand, Labrador, Berger australien, Rottweiler, Lagotto Romagnolo.

Comment effectuer le dressage ?
Fermeté, patience, récompenses par diverses gourmandises, petits os à mâcher, sont les maîtres mots d’une réussite.
Dans un premier temps vous devrez apprendre à votre chien à retrouver ses jouets enterrés en y associant le petit biscuit chaque fois qu’il fera une découverte.
Dans un deuxième temps, après avoir travaillé son odorat avec le cache-cache de ses jouets, habituez votre chien à l’odeur de la truffe en lui faisant sentir celles que vous aurez à votre disposition.
Par la suite cachez ces truffes à l’extérieur, dans un endroit de préférence peu fréquenté par le gibier et là fini la recherche de sa balle, commencez à jouer à la recherche de la truffe. Et surtout n’hésitez pas à récompenser votre chien (caresse, biscuits pour chien, os à mâcher…) chaque fois qu’il trouvera une truffe. C’est un travail de longue haleine qui peut durer quelques mois. En même temps que ces recherches, vous devrez faire comprendre à votre chien qu’il ne doit pas croquer ce champignon. Mais il comprendra très vite si vous lui apprenez à bien associer découverte de la truffe et friandises.
Lorsque vous sentirez que votre animal est prêt, vous pouvez continuer l’entraînement canin en forêt où vous pourrez libérer votre chien de sa laisse et où vous marcherez beaucoup mais l’idéal est de poursuivre l’entraînement en truffière !
Si toutefois vous devez vous rendre en forêt avec votre chien truffier, choisissez un endroit susceptible de produire des truffes car sans résultat rapide lors des premières sorties, et donc sans gourmandise, votre chien risque de se lasser.

Ce travail très rigoureux donnera rapidement de très bon résultats si vous parvenez à associer « le jeu-la récompense par une petite gourmandise ou un jouet» et si vous respectez ce principe. Ne récompensez jamais votre chien si ses recherches n’ont pas aboutis. Les repères de son travail s’en trouveraient perturbés.
Aimez votre chien, récompensez-là avec une friandise, motivez-le et votre chien deviendra très vite un professionnel de la truffe !