Changer de territoire avec son chien, c’est possible !
Toutefois n’attendez pas la dernière minute pour vous renseigner et hors de question de partir sur un coup de tête avec votre compagnon !
Quelques mois avant votre départ avec votre animal, pensez à vous informer des diverses conditions d’admission du pays dans lequel vous devez vous rendre, les épidémies, les vaccinations….
La plupart des pays ont peur des diverses maladies que peuvent véhiculer les animaux et les démarches et conditions d’entrée sont modifiées règulièrement et parfois drastiques. Toutefois une bonne préparation en collaboration avec votre vétérinaire habituel et suffisament tôt vous évitera la plupart des écueils.

Organisez le transport de votre animal. En fonction du moyen de transport que vous utiliserez, vous devrez prévoir un sac ou une caisse de transport. Et dans le cas d’un voyage en bateau ou en avion, votre animal voyagera  dans la soute à bagage dans le chenil, dans une cage conforme aux normes exigées. Dans ce cas là, renseignez-vous pour savoir ce que vous pourrez laisser à votre animal dans sa cage de transport : son doudou personnalisé, une gamelle d’eau, un distributeur automatique de croquettes… Doit-il être attaché en laisse avec un harnais ou libre de tout mouvement ? Doit-il porter un collier personnalisé ? Son collier doit-il être équipé d’un tube adresse ?

Lors de ce voyage, on sera à même de vous demander les papiers de votre chien, un carnet de vaccinations plus qu’à jour et divers certificats de santé nécessaires. L’hygiène de votre animal doit être irréprochable : traitez votre animal contre les tiques et puces avec un shampoing adapté et pensez au collier anti-puces.

Désormais, l’Union européenne exige la présentation du passeport européen délivré par votre vétérinaire indiquant que le vaccin contre la rage est à jour, mais l’Union impose également une identification de votre animal de compagnie par une micro-puce. Le tube adresse ne suffit plus de nos jours !
Le vaccin antirabique est incontournable pour votre chien, mais d’un pays à l’autre, les vaccins demandés peuvent quelquefois être différents.

Ne négligez pas non plus le retour en France. Il faudra prévoir un certificat sanitaire de moins de 10 jours établis par un vétérinaire du pays que vous quittez. Il devra être bilingue si le pays d’où vous revenez n’est pas un pays francophone.

En bref si vous devez vous déplacer à l’étranger, soyez très vigilant quant à la réglementation en vigueur, ne négligez aucune démarche et ne vous laissez pas tenter par la tricherie au risque de vous voir confisquer votre animal de compagnie.
Soyez organisé et prévoyez les diverses formalités, vaccinations et examens supplémentaires pour le voyage.
Vous éviterez ainsi bien des complications et pourrez profiter pleinement et sereinement de votre voyage et  le bien-être de votre animal de compagnie n’en sera que meilleur !